La main gauche de David Lynch. Twin Peaks et la...,
EAN13
9782130581512
ISBN
978-2-13-058151-2
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
TRAVAUX PRATIQU
Nombre de pages
128
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
154 g
Langue
français
Code dewey
791.457
Fiches UNIMARC
S'identifier

La main gauche de David Lynch. Twin Peaks et la...

"Twin Peaks" et la fin de la télévision

De

Presses universitaires de France

Travaux Pratiqu

Offres

Considéré par Cyril De Graeve (qui l'a mis en couverture de Chronicart) comme une des « pop-stars méconnues » de notre temps, par Philippe Nassif (qui l'a encensé dans les pages de Technikart) comme « notre Greil Marcus », ou par Philippe Manoeuvre (qui a édité son dernier livre, Cabala - Led Zeppelin occulte, chez Hoëbecke) comme un véritable prophète du rock, Pacôme Thiellement est peut-être notre pop-critique le plus important, auteur d'une oeuvre inclassable, à mi-chemin de la philosophie, des cultures populaires (musique, cinéma, bande dessinée) et de la littérature. Après s'être intéressé à Paul McCartney, Frank Zappa, le Président Schreber, Mattt Konture, Gérard de Nerval et Led Zeppelin, il a aujourd'hui jeté son dévolu sur celui que beaucoup considèrent comme l'un des plus grands cinéastes contemporains : David Lynch. Dans La main gauche de David Lynch, il offre une lecture décapante, au style éblouissant et à l'érudition vertigineuse, d'une des oeuvres-clé du cinéma (la série et le film Twin Peaks), tout en en tirant d'étonnants philosophèmes relatifs au médium télévisé, dont Twin Peaks était à la fois une méditation et un produit. Et si Twin Peaks représentait un moment-charnière dans l'histoire, non seulement des séries télévisées, mais de la télévision en général ? Et si Twin Peaks marquait le moment où la télévision atteignait enfin sa fin secrète, capitaliste et gnostique, et en l'atteignant, signait sa fin tout court, c'est-à-dire son autodestruction ? Telle est l'hypothèse que soutient Pacôme Thiellement, s'adjoignant au passage l'aide inattendue de musiciens de jazz, de mystiques iraniens, d'actrices disparues, d'amateurs d'occultisme — et de Walter Benjamin. Une seule chose est sûre : après avoir lu ce livre, il ne sera plus possible de regarder la télévision comme avant.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Pacôme Thiellement