Après 17 ans de présence en centre ville de Creil, la librairie Entre les lignes va malheureusement fermer ses portes le 4 juillet au soir. La librairie de Chantilly reste ouverte et continuera à vous servir.

Si vous souhaitez venir retirer une commande à Creil, merci de bien vouloir ne choisir que les livres en stock (points verts).

Un grand merci à tous nos clients pour votre fidélité tout au long de ces années.

Conseils de lecture

DEUX PERROQUETS ET LA LIBERTE (LES)

Kheirieh Rashin

Rue du Monde

par (Libraire)
26 juin 2015

Liberté

Un riche marchand possédait tout, mais il lui manquait encore quelque chose. Chez un ami, il découvre un perroquet qu’il installe chez lui, dans une belle cage en or. Il ne le laisse jamais sortir de peur qu’il lui arrive malheur : c’est le plus précieux de ses trésors. Mais Sina rêve de liberté, et il lui reste la ruse pour la conquérir…dans ce magnifique album, on est tout d’abord saisi par les illustrations colorées et expressives de l’auteur, puis par le texte facétieux, d’après le conte du poète persan Rumi .


Dites aux loups que je suis chez moi
24,00
par (Libraire)
26 juin 2015

la force de l'adolescnce

June est une collégienne incomprise et secrète, souvent livrée à elle-même. Sa solitude l’amène souvent dans les bois où elle adore s’inventer une autre vie, dans une autre époque. Elle s’est éloignée de sa sœur Greta qui la rejette. Ses parents sont absents, très occupés par leur travail. Son ami exclusif est aussi son oncle, Finn Weiss, un peintre new-yorkais célèbre. Mais celui-ci est malade et très affaibli, ne tarde pas à mourir. Nous sommes au début des années 80, le sida est une maladie inavouable, honteuse. June est seule avec sa peine, et inconsolable, décide de rencontrer Toby, l’ami de Finn, dont elle ne connaissait pas même l’existence. Cette relation clandestine va la sortir de l’enfance, l’aider à reconsidérer sa relation avec son oncle, et la rapprocher de sa sœur. Dites aux loups que je suis chez moi est le nom du tableau que terminait Finn avant de mourir, et représentant un portrait des 2 sœurs. Pourquoi faut-il toujours que l’enfance s’achève dans tant de chagrin ? Un texte magnifique qui raconte l’adolescence, avec ses questionnements, ses certitudes particulières, et cette force de l’innocence propre à cet âge.


À toi

Actes Sud

18,00
par (Libraire)
26 juin 2015

Trépidant !

Inès découvre inopinément que son mari la trompe. Rien de très original… Pourtant, elle est prête à tout pour éviter une rupture humiliante ; tout sauf finir comme sa mère, aigrie et ruminant son infortune! Rebondissements et humour trépidant alternent avec un vrai désespoir dans ce thriller tragi-comique, qui pointe les vicissitudes de la vie conjugale dans la bourgeoisie argentine.


Saphira, sa fille et l'esclave
par (Libraire)
26 juin 2015

la fin d'un monde

En Virginie, juste avant la guerre de Sécession, Saphira mène son domaine à la baguette. Elle est en désaccord avec son mari, Henry Colbert, un meunier silencieux et renfermé, au sujet du bien fondé de l’esclavage. Avec sa fille Rachel, les relations ne sont pas plus chaleureuses pour les mêmes raisons. Comme il refuse qu’elle vende la jeune Nancy, elle ourdit un plan pour s’en débarrasser, mais son machiavélisme se retourne contre elle. C’est une langue sobre qu’utilise Willa Cather pour entrer dans l’intimité d’une famille et décrire l’agonie d’un système profondément ancré chez les blancs comme chez les noirs.


Angel baby

Albin Michel

21,50
par (Libraire)
23 juin 2015

Luz, la femme d'un chef de cartel de la drogue mexicaine à Tijuana, s'enfuit en emportant l'argent et le colt 45 de sa brute de mari, surnommé El Principe. Elle laisse deux cadavres derrière elle. Luz part rejoindre sa fille, qu’elle avait été contrainte d’abandonner quelques années plus tôt. Et puis il y a Malone, qui gagne sa vie en faisant passer la frontière aux clandestins et qui noie son chagrin dans l'alcool. Il culpabilise après la mort de sa fille. Et aussi Geronimo, El Apache, l'homme de main d'El Principe, ancien tôlard désireux de se ranger, mais forcé d’accepter un dernier contrat. Enfin, il y a Thacker, responsable d'une patrouille de la police des frontières. Flic corrompu. Ces quatre-là sont emportés dans une impitoyable poursuite. On ne sait plus vraiment qui sont les bons et qui sont les méchants. La frontière entre le bien et le mal est décidément mince. Angel Baby est un polar efficace, rythmé, sans pitié. Bref, absolument génial !