Conseils de lecture

Et je prendrai tout ce qu'il y a à prendre
17,00
par (Libraire)
19 juin 2015

Premier roman Coup de Poing dont on sort ébranlé.
Charlotte a 17 ans et vient de tuer son père.
Son récit, longue lettre adressée au juge, raconte les 10 dernières années d’un calvaire inimaginable.
Pourquoi n’a-t-elle jamais rien dit ? Autant de détresse, de souffrance, d’inhumanité cachées au fond d’elle-même. Quelle horreur, plus forte que les autres, la poussera à tuer. Tuer pour exister. Un texte très dur mais qu’on ne lâche pas tellement l’écriture de Céline Lapertot nous tient.


ON EST TOUS FAITS DE MOLECULES

Nielsen Susin

Hélium

14,90
par (Libraire)
18 juin 2015

S. Nielsen excelle dans les histoires d’adolescents. Après l’hilarant Dear Georges Clooney…, voici Stewart et Ashley, 2 ados que tout oppose, obligés de cohabiter sous le même toit pour cause de famille recomposée. Entre la peste superficielle et le sensible maladroit, rien n’est simple ! l’art de parler de sujets graves comme la différence, l’homosexualité, le regard des autres, avec beaucoup d’humour et de délicatesse. A partir de 12 ans.


Intempérie

Carrasco, Jesùs

Robert Laffont

19,00
par (Libraire)
18 juin 2015

Premier roman âpre et violent, dans la lenteur d'un été caniculaire. époustouflant.


La route des coquelicots
17,90
par (Libraire)
18 juin 2015

Ces personnages hauts en couleur nous entraînent dans un road-movie à travers l’Europe, avec beaucoup de drôlerie et d’humanité.


La fille du train
21,00
par (Libraire)
18 juin 2015

suspens paranoïaque

Tous les jours, Rachel prend le train pour aller et revenir de Londres. De sa place, toujours la même, elle regarde les maisons qui sont situées au bord de la voie ferrée, elle observe les gens qui habitent là, et leur invente des vies…on comprend pourtant très vite que quelque chose ne tourne pas rond. Un jour, la jeune femme qu’elle observe disparait mystérieusement, Rachel est bouleversée. Quand les fantasmes deviennent obsessions, la folie n’est pas loin. Dans ce suspense maitrisé de bout en bout, on se demande qui manipule qui et après de multiples rebondissements, la fin nous surprend, on est vraiment bluffé. Un polar qu’on ne lâche pas.